Qui : la porteuse du projet...

Gaby, jeune retraitée du domaine du spectacle vivant après y avoir investi 15 années intenses et passionnantes au service de la culture, je reviens à un mode de vie simple, basé sur le bon sens, la cohérence, la reconnexion à la nature.

Prendre la responsabilité de son futur, plaisir de planter des graines, de manger et partager ce qu’on a soi même fait pousser, plaisir de voir la vie bourdonner tout autour de soi, bonheur de devenir acteur de sa vie et de partager son chemin et ces expériences au travers d’ateliers.

Du genre ambitieuse, en quête de sens et de cohérence, le défi à relever aujourd’hui est de partir de zéro puisque pour le moment sur le terrain, il y avait des cultures de céréales et quelques arbres.

Tout est à y faire, construction, plantations, terrassement, aménagement.

“Les outils changent mais mon moteur reste le même.”

Fédérer, créer, faire le lien entre un besoin /un potentiel et un outil /une technique /une possibilité,

voilà l’endroit ou j’ai le plus de joie à être dans ce monde.

Quoi: « De la culture à la culture...»

Rentrant dans le domaine agricole, ce lieu à pour objectif premier d’incarner tester partager les alternatives, les possibilités de devenir autonomes tout en sobriété. Démarche du travail de la terre sans motorisation:
-1600m² de potager -1300m² de céréales en agroforesterie
-50aines d’arbres fruitiers -parc à poules
-120m² de bâtiments agricoles -40m² de serre bioclimatique

-Phytoépuration -mare et réserves d’eau

-Énergie Renouvelable 

Créer un lieu autonome (en énergie, en alimentation) et résilient (dans sa manière de s’adapter aux changements climatiques et sociaux), tourné vers l’extérieur de différentes manières:

-production de plants / plantes 

-partage des surplus : maraîchage, céréales, verger, œufs 

-les ateliers LOWTECH 

-l’accompagnement à la mise en place de plus de résilience chez soi 

-l’accueil d’intervenant extérieur

-la mise à disposition de l’atelier.

Je m’inspire du célèbre proverbe chinois:

“Si tu veux nourrir un homme un jour, donne-lui un poisson ; si tu veux le nourrir tous les jours, apprends-lui à pêcher.”

Pourquoi: Mon Rêve...

Par Micro-ferme j’entends créer une Oasis de Biodiversité.

Je rêve d’un refuge pour le vivant dans son ensemble, de la poule aux papillons en passant par l’humain, où chacun se sent libre et en plein pouvoir d’Être au monde. Une bulle où le temps serait à la symbiose et à la beauté du vivant, une bulle de Vie ouverte sur l’extérieur.

Sans prétention j’ai envie que ce lieu puisse donner envie aux gens de faire un potager chez eux, j’ai envie qu’il initie par l’exemple que sobriété énergétique peut rimer avec confort de vie. J’ai envie de pouvoir donner envie aux gens de s’affranchir du pétrole, du plastique et d’un système qui nous pousse à la (sur) consommation.

 

Ce lieu se propose d’être un laboratoire d’expérimentation d’un retour aux sources, au faire soi même, où il fait bon de se retrouver.

Pour créer ce lieu, je vais utiliser l’architecture de cueillette (avec les matériaux trouvés sur place ou aux alentours), les lowtech, et la permaculture.

Je rêve que ce lieu puisse être un lieu ressource, qu’il puisse partager et fédérer avec l’extérieur comme exemple. 

Je rêve que ce lieu soit résilient et soit inspirant.

Gandhi disait :

“Montrer l’exemple n’est pas la meilleure façon de convaincre, c’est la seule”

Comment : les outils...